2020_0822_12001600(238).jpg

Hello!

Je me présente : ALAAK !

de mon véritable nom : Charlotte Bardin,

Je suis une incontestable rêveuse et ce qu'on peut appeler, une petite gribouilleuse depuis que j'ai l'âge de tenir un crayon. Je n'ai jamais pris de cours de dessin et suis entièrement autodidacte.

Alaak, Artiste et Gemmologue

Créer est pour moi une véritable passion ! Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours eu une attirance pour l’art, que ce soit la peinture, la musique, la joaillerie, la photographie et même la vidéo. L'art a quelque chose de très instinctif et libérateur. Lorsque je me trouve face à une feuille vierge, c’est comme si quelque chose en moi voulait absolument s'exprimer, mon crayon m'emmène à chaque fois voyager dans mes sentiments les plus retranchés.

Je suis diplômée de Gemmologie, et j'ai travaillé dans le milieu pendant plusieurs années. Ce métier m'a amené à voir du pays, rencontrer diverses cultures... Le contacte avec les minéraux est très présent, de la mine jusqu'aux mains du client. Étant passionnée par les pierres depuis mon enfance, qui m'a été transmise par ma Grand-Mère maternelle, il me paraissait logique de chercher un moyen de sertir les pierres, de mes voyages à travers le monde, dans mes créations.

 

Mes inspirations

Les mystères du monde et les valeurs d'antan sont mes véritables inspirations. J'aime transformer les rêves en réalité. Redonner vie à un vieux coucou à travers un dessin réaliste pour lui donner l'impression de voler à nouveau, ou encore insuffler un souffle d’existence à une créature imaginaire. Croiser le regard de mes animaux et ils vous raconteront, mieux que personne, l'histoire de leur création en vous révélant l'émotion intense que je leur ai transmise.

Le monde est rempli de couleurs, d'odeurs, de sons et d'histoires. Garder l'esprit ouvert au monde qui m’entoure est un art de vivre qui m'apporte chaque jour l'inspiration dont j'ai besoin...

Depuis l'été 2020, je voyage à travers la France accompagnée de mon Handpan. J'aime m'attarder dans des lieux qui m'apaisent et jouer en pleine nature, au beau milieu d'un champ, au détour d'un chemin de montagne, proche d'une cascade, ou encore au sommet d'une montagne... Cela me permet de me ressourcer, de méditer et ainsi travailler ma créativité différemment...

Nous nous sommes peut-être déjà croisés sur les chemins de randonnées...

 

Pourquoi le digital ?

Il y a d'innombrable façon de créer, de dessiner et de donner forme à ses idées. Mais je l'avoue, c'est avant tout pour son côté écologique que j'ai décidé de m’orienter principalement sur le dessin en digital. Même si je ne me détacherai jamais de mes premiers croquis sur papier, car le contact avec la feuille est vraiment trop important pour moi.

J'étais amusée par la technologie, les ordinateurs, le gaming, la retouche photo, le montage vidéo, la réalisation 3D et tout ce qui pouvait s'en rapprocher, et ce, depuis que je sais me tenir assise. J'ai fini par particulièrement m'y intéresser, puis un jour mon ami m'a offert ma première tablette graphique et m'a donc fait sauter le pas ! J'ai gribouillé un peu avec et là... j'ai décidé d'allier mes deux passions. C'est ainsi que j'ai vraiment commencé le Digital Painting et je dois avouer que c'est devenue une véritable addiction !

Quel parcours avant de devenir artiste ?

Je suis passée par de nombreuses formations différentes, qui n'ont pas grand chose à voir avec le dessin ; l'agriculture, l'horticulture, la psychologie animale, la Gemmologie, mais le dessin a toujours fait parti de ma vie. Que cela soit sur les murs de ma chambre d'internat, sur mes feuilles de cours, ou sur mes carnets de dessins, on pouvait toujours me trouver un crayon à la main. J'ai ainsi travaillé mon coup de crayon à travers les illustrations de mes cours, de mes dossiers, mes oraux, mon mémoire, etc... Ce qui m'a amené à beaucoup travailler autour du monde animal, minéral et un peu végétal, à travers mes croquis, dessins techniques, dessins anatomiques, réalistes, portraits d'animaux et j'en passe... à cette époque, dessiner était un hobbit que je pratiquais presque tous les jours pour le plaisir et il ne me venait pas à l'esprit d'en faire mon métier.

C'est seulement en 2017,  alors que je travaillais en joaillerie, je dessinais des modèles de bijoux pour des commandes de clients et j'ai commencé à me demander si je n'allais pas envisager d'en faire mon métier.

Ce n'est qu'à partir de l’été 2018 que j'ai pris la décision de me lancer dans l'aventure pour devenir Artiste professionnelle. Suite à la perte de deux êtres qui me sont vraiment très chers, je me suis dis que la vie était trop courte et un accident vite arrivé pour se résigner à faire quelque chose qui ne nous rend pas heureux. La chance et le bonheur, c'est à nous de les provoquer et à personne d'autre ! La route est parfois longue et difficile mais, quand on s'accroche, on finit par toucher ses rêves du bout des doigts et il n'y a rien de plus beau. Ma route est loin d’être fini...

Après un an de travail acharné, de stages entrepreneuriales, de suivi et de mise en place, c'est finalement en 2019 que j'ai créé mon entreprise, l’aventure ne faisait que commencer.

2020_0815_18094300(84).jpg

Et l'art thérapie dans tout ça ?

Depuis printemps 2020, je suis diplômée d'art thérapie. En parallèle, je suis tombée amoureuse de la musicothérapie et donc de la sono-thérapie. J'ai ainsi été formée aux bols Tibétains, au diapason thérapeutique et au reiki LaHoChi.

 

A partir de septembre 2020, vous pouvez me retrouver au côté de ma petite maman lors de séance de méditation de groupe autour de thème particulier, de stage de ressourcement et de séance de développement personnel.

Venez vous bercer au son du tambour chamanique, des bols chantants, du handpan et bien d'autres... pour vous un voyage vers votre temple intérieur.

Pour plus d'information, je vous invite à jeter un oeil sur notre site consacré à cette activité : www.chawann.fr

Handpan-Tambour.jpg